L’échelle des anges – 2 – (page 12)

ourouboros -3

Les mots, tes amis les plus fidèles
sont là pour t’aider à te perdre
sans eux, tu tournerais en rond
sans eux, comme le serpent qui mord sa queue
tu serais condamné à te manger
la nuit.


La nuit protège les insomniaques
du regard vitreux des endormis