L’échelle des anges – 2 – (page 12)

ourouboros -3

Les mots, tes amis les plus fidèles
sont là pour t’aider à te perdre
sans eux, tu tournerais en rond
sans eux, comme le serpent qui mord sa queue
tu serais condamné à te manger
la nuit.


La nuit protège les insomniaques
du regard vitreux des endormis

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s