ET -1-

ET - 1 (la nuit)-

Et la nuit mêle
sa chair à la nôtre,
sa fatigue
sombre et légère
à celle qui sourd en nos muscles
et bourdonne à nos oreilles,
les songes qui la traversent
à nos désirs de rêves.

Tout l’amour d’un grand corps vide
elle en emplit
le creux de nos cœurs, de nos mains
et s’y endort avec nous
jusqu’à demain.

ET - 1 (la nuit)-r

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s