La captive et l’Autre

sarcophage mou-n&b

Petit sarcophage mou
et l’Autre aussi dedans.
Grand
celui de l’eau prisonnière
jamais pour longtemps.
La langue chaude du soleil
un peu faible en ces temps
aide la fuite.
Le nuage l’attend,
fruit de la montagne
et du vent.
L’Autre
survit un peu
en rêvant.

Au bord de la piscine-grain

2 réflexions sur “La captive et l’Autre

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s