Enfants, sillages

 

Nous ne sommes pas morts !
à cheval sur la balançoire
les ailes humides dans le soir

Nous ne sommes pas morts !
juste un peu assoupis
les hommes ont tellement d’ennuis
et nous sommes si petits

Nous ne sommes pas morts !
à regarder nos yeux brillants
qui reconnaîtrait des enfants ?

Nous ne sommes pas morts !
et toi monsieur, tu es vivant ?

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s