Et … 5

Et le silence
comme un grand morceau de drap
épais
un bol de lait aux bords larges
rond sous les lèvres
un épis de blé oublié après le passage de la moisson
en sa machine pesante
La lune se lève
toute enveloppée de vapeurs
la terre et les broussailles se confondent
les pierres du chemin guettent leur proie.
Et
le silence.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s