Derrière toi

Tu es là
posé
[devant … le monde
derrière … tout ce qui de toi est rentré dans le néant]
disponible
alors
grappillant des morceaux de ce néant
depuis ton ombre
des mots fusent
Et t’emplissent
tu es ébloui
du chaud est entré avec eux
une lumière en ressort
et éclaire ce qui se perdait dans la brume de ton regard.
alors tu les couches sur un lit blanc
le geste de les border
te remplit de joie
Tu refermes la porte
et tu fais à nouveau quelques pas.
Une feuille de papier traîne sur la table
tu la parcours du regard
oui un jour tu as écrit cela
tu te demandes bien pourquoi
aucune présence, aucune saveur, rien n’est là
presque honteux tu prends, tu froisses et tu jettes
derrière toi.

La goutte d’eau qui s’écoule du papier
tu ne la vois pas.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s