Lenturies – I –

(Lélio Lacaille, suite à un accident de moto du à un instant de distraction sur une route virant sans prévenir, fit une retraite de quelques mois à l’Abbaye de Timadeuc.
L’ambiance de la Trappe propice à l’écoute des deux silences*, lui inspira des quatrains réunis par la suite sous le nom de Lenturies.
Celui-ci est le premier)

Cenfurie I
La tête toute emplie des lueurs de la nuit,
En deviendra toqué d’un alcool frelaté.
Et dans des mains tremblantes à la peau couleur suie,
Périra d’asphyxie son rejeton raté.

 

*  extérieur et intérieur

Publicités

Une réflexion sur “Lenturies – I –

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s