Lenturies – III –

(Lélio Lacaille, suite à un accident de moto du à un instant de distraction d’une route virant sans prévenir, fit une retraite de quelques mois à l’Abbaye de Timadeuc.
L’ambiance de la Trappe propice à l’écoute des deux silences*, lui inspira des quatrains réunis par la suite sous le nom de Lenturies.
Celui-ci est le troisième)


jardin si morcelé à deux doigts du néant
si fortement pressé par mâchoires de pierre
donnera à croquer sourire d’un enfant
fruit d’un joyeux savoir furieux comme le lierre

___
* …