Lenturies – V –

(Lélio Lacaille, suite à un accident de tracteur dû à un instant de distraction d’une route virant sans prévenir, fit une retraite de quelques mois à l’Abbaye de Saint Wandrille.
L’ambiance des bénédictins propice à l’écoute des deux silences*, lui inspira des quatrains réunis par la suite sous le nom de Lenturies.
Celui-ci est le cinquième)


Près du seuil dos au vent qui fige sur la chaise
approche clair instant quand âme quitte rêve
où le coeur et le sang parcourent gamme en dièse
éveillant le vivant d’une nouvelle sève.

___
* …
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s