Lenturies – VI –

(Lélio Lacaille, suite à une chute assez grave lors d’une course de char – un ange ayant traversé la piste Lélio voulu l’éviter et … – , fit une retraite de quelques mois dans la chapelle Saint Jean de Benivay Ollon.
L’ambiance de ce promontoire propice à l’écoute des deux silences*, lui inspira des quatrains réunis par la suite sous le nom de Lenturies.
Celui-ci est le sixième)


 VI

Réveillé par un froid blanc comme drap d’amour
rouge autant que le geste bleu comme ciel espoir
celui qui quasi nu dormait en plein labour
allongera le bras jusqu’au grand rideau noir

___
* …
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s