Lenturies – XIV –

(Lélio Lacaille, accusé de détourner les sources, les consciences, les âmes fragiles et la conversation se retourna quelque temps en lui-même, il y trouva l’un des deux silences* propice à l’écriture qui lui fit écrire quelques quatrains, réunis par la suite sous le nom de Lenturies.
Celui-ci est le quatorzième. **)


XII

Se réclamant du bois on le fera bûcher
affirmant haut sa foi on le fera tomber
Il brûlera les uns qu’il désirait amis
Et baisera les pieds de ses pires ennemis

14

___
* « ……. » & « ……. »
** Tout autre récit, y compris de ma main, qui prétendrait cela serait un faux à détruire sur le champ. Sur papier ou sur écran.
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s