L’ombre, son souffle – (d’après « La fin de Satan » de Victor Hugo)

Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme - cut off

L’original de Victor Hugo

Depuis quatre mille ans il tombait dans l'abîme - texte original

——–

refi

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s