160304 Usurpation – Danielle MASSON – Vases Communicants de Mars

vasecommunicants Vases communicants de Mars
J’accueille (Sur la branche « Lélio Lacaille », d’aunryz) avec un peu de retard (j’étais absent hier et je profite d’une petite fenêtre de connexion pour déposer son texte) Danielle Masson.

Le thème proposé et choisi est (énoncé approximatif) « la confusion des identités »

(J’y retrouve un écho d’un texte que nous avions écrit à deux mains, juste pour s’amuser, en attendant cet échange)

Mon texte se trouve chez Danielle ici


 

 

Tranquille j’étais jusqu’à ce que je reçoive, à 3.33 sur mon téléphone, ce message : « Si vous voulez revoir le jour, usurpationnez l’identité de votre voisin ! »

 

Qui a l’œil rivé sur son téléphone à 3.33 ?

José, mon boulanger qui ouvre la porte de son fournil, Augustine, ma maraîchère qui prend le volant de son camion pour aller chercher légumes et fruits, Hector, mon fournisseur de hampe qui fond dans la bouche…

 

Usurpationnez…

Me dire cela à 3.33.

À 3.33, moi, je dors.

Alors qu’il est 5.55, l’heure normale de réveil d’un homme civilisé.

 

Qui est le plaisantin qui m’a envoyé ce message ?

Cela ne peut être qu’un farceur. Numéro inconnu…

 

Le jour va pointer son nez à 7.06 exactement.

Cette menace, la prendre au sérieux…

Peut-être quand même, il me reste exactement 5 minutes plus 60 minutes plus 6 minutes soit 71 minutes

Non moins que cela, plus que 66 minutes, 65… 64…

 

Et voilà que je me mets à avoir des sueurs froides, à trembler…

 

Je ne vais pas me laisser impressionner par ce message sans queue ni tête.

Et d’abord usurpationner, ce verbe n’existe pas.

Il pourrait au moins parler français celui qui me menace.

 

Plus que 7 minutes avant que je ne passe de vie à trépas, qu’il a dit, l’autre caché derrière son clavier.

 

Mais, je n’ai peur de rien et je ne vais usurpationner l’identité de personne, moi !

Moi, moi, moi…

Mais au fait comment je m’appelle…

Trou de mémoire

 

Je m’appelle….

J    e     n  e     s   a    i    s     p   l   u   s     …      …      …      …     …

– Irénée, qu’est-ce que fais ? Tu vas être en retard au musée. Deux fois dans le mois, tu exagères. Lève toi !

© 4 mars 2016 – 32 Octobre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s