Cave cadre cadavre – trmblmnt

01 femme malade au lit - 0111

Le lustre doucement oscille
son cristal teinte.
De ses rayonnages
un livre glisse
les pensées d’un homme
se couchent.
Début d’une déchirure
les murs se lézardent
s’écroulent.
La demeure est à terre.

Deux regards
dans deux mondes
exilés.

« Jersey, Guernesey
vous n’étiez qu’une île … »



Cadavre

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s