Un

[Là bas l’enfant se tait pour toujours, mais]

Sur ses lèvres
les tiennes
des mots naissent
traversent son absence
se posent sur le bord de tes yeux
des siècles plus tard
et versent leur eau
comblant à jamais ta soif.

tu-es-dans-le-creux-de-ta-main-letc10

Publicités

Une réflexion sur “Un

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s