Lenturies XVI

(Lélio Lacaille, constata, en prime matin d’automne, le résultat du passage d’un groupe conséquent de sangliers. Le ravage causé au peu d’herbe qui avait résisté à l’été, et la concentration exclusive de matière fécale en un lieu élu par l’alchimie animale, fit en lui s’étirer brièvement ces deux silences* dont parle Maurice de Thaelm dans son traité du même nom .
Au creux de ceux-ci naquit le seizième quatrain de ses Lenturies**
)

quatre-chenes

___

* « ….. » & « ….. »

** Le rapprochement avec la « tour abolie » n’est pas totalement infondé.


Quatre chênes racines nouées
en terre vive en grand secret
Tissent dans les eaux souterraines
l’étoffe ardente des regrets.