LFDM – Au lecteur – [Cut up] d’après Charles Baudelaire

au-lecteur-charles-baudelaire-lelio-lacaille

Le corps
    et le péché 
          gras
Rentrons
    par le chant riche
    par les appas des ténèbres
Le plaisir fort
    fourmillant dans nos plaintes

L’or banal
est parmi les rampants
De plus grands débris
    un œil rêve 
        mon lecteur

au-lecteur-charles-baudelaire-lelio-lacaille

4 réflexions sur “LFDM – Au lecteur – [Cut up] d’après Charles Baudelaire

  1. Le fascinant, dans ce travail, c’est que les autres mots (qu’on connaît par cœur), deviennent des sortes de points de suspension habités. Ils ne sont plus là, et pourtant, ils y sont encore… Comme un sous-texte et ceux que tu choisis deviennent comme un contre-chant. Qui revient au premier plan puis s’efface. J’aime beaucoup cette musique sous-jacente que tu mets ainsi en valeur. Comme un vertige de non-sens, comme un vestige…

    Aimé par 2 personnes

    • Merci de ce retour encourageant
      Nous sommes ici (sourire)² dans la théorie des cordes
      et les dimensions invisibles de chaque chose

      jusqu’à ce qu’on les voit (sourire)²²

      Ecrire avec une gomme
      c’est le monde allant vers …

      J'aime

Répondre à Nouvel Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s