Cellule 10 – Poème 101

Noix de brume-

Noix de brume au coin des yeux
le réel m’enfume

j’aurais bien voulu
élever mon cœur à hauteur

de ses lèvres.

Publicités