Parfum de Jazz – Steeve Laffont – richesse des mélanges

Cette année encore, à Buis les baronnies (bout du monde de la Drôme provençale) a lieu le festival « Parfum de Jazz » que des inconscients bénévoles et sans avenir (opinion d’un organisme qui a refusé sur ce motif de les subventionner) ont porté à bout de bras jusqu’à cette 18ème édition.

Pour la première fois, un concert est organisé cette année à Mollans sur Ouvèze (à deux pas du Buis). La formation de Steeve Laffont (un Trio devenu Quartet pour l’occasion avec la présence d’un second guitariste solo) y a ouvert la série des concerts payants (des concerts gratuits sont donnés en journée et en début de soirée) mardi 16 août.

On imagine ce que le jazz aurait perdu si des partisans de la « pureté n’autorisant aucun mélange » avaient colonisé cette musique qui vit précisément d’apports multiples et d’absence de contrainte, excluant de fait le « Jazz Manouche » de cette ensemble.


En audio, (avec bruits de présences diverses) le morceau donné suite au rappel réclamé par le public, dernière prestation de la formation de Steeve Laffont.

 

Publicités